Ko Phayam – L’île des Baba cools en Thaïlande

Ko Phayam – L’île des Baba cools en Thaïlande

ko-phayam
De Ao Khao Kwai Beach, sur l’île de Ko Phayam, vous pouvez apercevoir l’archipel birman des îles Mergui au large.

KO PHAYAM EN BREF

Les + : Venir à Ko Phayam, c’est comme entreprendre un voyage dans le temps et revenir en Thaïlande 20 ans en arrière. Paisible et décontractée, cette belle île est longtemps restée secrète. Inconnue du grand publique et située en dehors des routes touristiques, elle n’était fréquentée que par des aventuriers en quête d’authenticité. Aujourd’hui sa popularité a grandi, le nombre de guesthouse a augmenté et les scooters disponibles à la location ont fait leur apparition. Mais rassurez-vous, l’île a gardé un certain charme et la vie sur Ko Phayam reste des plus agréable.

Les – : A Ko Phayam, des poux de mer font parfois leur apparition dans l’eau, offrant leur lot de démangeaisons à ceux qui les touche. Même si les plages restent belles, la visibilité dans l’eau n’est pas suffisamment bonne pour la plongée en apnée.

PARFAIT POUR

LES GLOBE-TROTTERS : Idéale pour ceux qui veulent sortir des sentiers touristiques et se poser sur une île tranquille.

LES AVENTURIERS : Ko Phayam garde toujours l’image d’une île sauvage où vous pourrez encore découvrir des plages cachées. Partir à la découverte de l’île est une aventure durant laquelle vous risquez de rencontrer de fascinants compagnons de voyage.

LES BUNGALOWS DE PLAGE : Pas d’électricité, pas de soucis. A Ko Phayam, vous pouvez toujours trouver des bungalows rudimentaires et bon marché et goûter à une vie de Robinson.

LES PLAGES CACHÉES : La plage principale de Ko Phayam, longue et suffisamment calme, pourrait presque être classée comme isolée, mais vous pourrez aussi chercher des petites baies encore plus sauvages et plus désertes autour de l’île.

 

Two umbrellas and pure bliss on Ko Yai, Ko Phayam's favorite beach. Nothing else.
Deux jolis parasols, une chaise longue. Il ne manque plus que vous. Plage de Ao Yai, Ko Phayam. Photo: Rosita Juurinen.

[Dropcap] E [/ dropcap] tes-vous à la recherche d’une île magnifique dont la plupart des voyageurs n’ont presque pas entendu parler ? Alors bienvenue sur Ko Phayam ! La plage principale de l’île, Ao Yai, est incroyablement longue et vide : la plupart du temps, vous pourrez compter le nombre de personne sur la plage sur les doigts d’une main.

Ko Phayam a longtemps été un secret jalousement gardé, mais petit a petit la réputation de l’île et sa popularité ont grandi. Néanmoins, ne vous inquiétez pas. Étant donné que la plupart des voyageurs qui viennent ici recherchent le calme et apprécient l’atmosphère qui règne sur l’île, les choses n’ont pas beaucoup changé. Sur Ko Phayam, le temps s’arrête et on oublie vite quel jour on est.

L’exploration de l’île peut se faire en scooter de location. Au bout de petits chemins, vous tomberez sur de ravissantes petites plages, toutes aussi belles les unes que les autres. Vous pourrez même y passer une nuit à la belle étoile, bercé par le bruit des vagues. Mais peut-être qu’au bout du chemin, vous trouverez un bar isolé où le patron vous invitera à partager sa pêche du jour. C’est là tout l’attrait de Ko Phayam : en dépit de sa notoriété grandissante, Ko Phayam reste encore une île sauvage et authentique.

Orientation : Le village de Ko Phayam

À côté de la jetée du port de Ko Phayam se trouve un petit village avec un cyber-café, des magasins de vêtements et quelques restaurants dirigés depuis longtemps par les résidents de l’île. Vous trouverez ici quelques-unes des guesthouses les moins chères de l’île et les meilleurs tarifs en terme de restauration.

Deux routes étroites en ciment partent du village et s’enfoncent à travers l’île au milieu de la végétation.

Les meilleures plages de Ko Phayam

Ao Yai is Ko Phayam's biggest and most popular beach. Can you see they crowds? Photo: Rosita Juurinen.
Ao Yai sur Ko Phayam est la plage la plus grande et la plus populaire. Y a quelqu’un ?!! Photo: Rosita Juurinen.

La plupart des voyageurs de Ko Phayam se rassemblent sur la longue et belle plage d’Ao Yai. Elle est idéale pour un jogging ou une longue marche, surtout le matin et au coucher du soleil. Il est possible de louer un surf ou un kayak et des matchs de volley-ball sont parfois organisés sur la plage. Cependant, il n’est pas rare que des poux de mer fassent leur apparition dans l’eau, apportant avec eux leur lot de démangeaisons, ce qui rend la baignade beaucoup moins agréable.

L’autre grande plage de l’île, plus calme, c’est Ao Khao Kwai, aussi appelée Buffalo Beach. Elle est logée entre deux falaises qui pointent vers l’horizon comme les cornes d’un taureau, d’où son nom. À marée basse, la mer se retire et laisse place à une vaste étendue de vase peuplée de millions de petits crabes. Au large, le paysage de l’archipel Birman des îles Mergui est à couper le souffle.

Ao Khao Kwai est également l’endroit idéal pour apercevoir des oiseaux impressionnants, les Calaos. Les meilleurs moments pour les admirer, perchés sur les grands arbres bordant la plage, sont soit très tôt le matin, soit en fin d’après-midi.

La belle plage de Ao Kwang Peeb, aussi appelée Monkey Beach, est beaucoup plus petite que les plages précédentes et bien mieux connue. Monkey Beach est probablement la meilleure plage de Ko Phayam pour la natation, même si vous devrez éviter certains petits récifs de coraux qui sont à fleur d’eau.

Entre les grandes plages, il en existe aussi des plus petites. Certaines d’entre elles possèdent quelques guesthouses et des petits restaurants, les autres sont désertes.

Les meilleures choses à faire sur Ko Phayam

Holiday in Ko Phayam is about balance... balance between relaxing and chilling. Photo: Rosita Juurinen.
Un séjour sur Ko Phayam, c’est juste une question d’équilibre… Equilibre entre relax et détendu. Photo: Rosita Juurinen.

Ko Phayam est un vrai petit paradis pour ceux qui aime ne rien faire. ca tombe bien, c’est l’activité principale sur l’île ! Au programme, détente sur la plage. Vous pourrez également entreprendre une petite excursion en scooter à travers l’île pour, deviner quoi… découvrir d’autres plages.

Si quelqu’un essaie de vous vendre une excursion de plongée, refusez l’offre : la visibilité dans les eaux de Ko Phayam est souvent trop mauvaise pour pouvoir vraiment profiter des fonds marins.

Sur Ao Mea Mai, quelques moines vivent dans un petit temple dominé par une grande statue de Bouddha construite à flanc de montagne.

La vie nocturne et les restaurants sur Ko Phayam

Fire talk with me. Photo: Rosita Juurinen.

Le feu me parle ! Photo: Rosita Juurinen.

Les restaurants de Ko Phayam manquent réellement d’attrait et la meilleure option est de manger dans les restaurants des guesthouses.

Néanmoins, si vous êtes à la recherche de cuisine thaï authentique ou de fruits de mer, la meilleure option reste le petit village à côté de la jetée. Vous trouverez ici tous les délices de la cuisine thaïlandaise, de la salade de papaye épicée au délicieux poulet grillé.

Bien que Ko Phayam puisse sembler très calme, l’île n’est pas pour autant dénuée d’évènements nocturnes. Pendant la haute saison, les bars de l’île organisent tour a tour des soirées qui sont annoncées sur des affiches collées en bordure de route.

Cela signifie que presque tous les soirs, il y a au moins une soirée sur l’une des plages de Ko Phayam.

Deux bars très sympas sortent leur épingle du jeu, le Irie Island Bar, juste à côté de la plage de Ao Yai Beach et le Jungle Bar, sur la plage de Buffalo Beach.

Le Irie Island Bar est géré par le propriétaire le plus sympathique de Ko Phayam, un Japonais du nom de Tomo. Plus d’une fois par semaine, en plus des concerts acoustiques, la scène est ouverte à ceux qui aiment pousser la chansonnette.

Le très cosy Jungle Bar sur Buffalo Beach possède une table de billard et une slackline pour les initiés ou pour ceux qui souhaitent apprendre.

Où séjourner sur Ko Phayam ?

About as stressful as it gets in Ko Phayam. Photo: Rosita Juurinen.
Comme il est stressant de passer sa journée allongé sur la plage. Photo: Rosita Juurinen.

La plupart des hébergements sur Ko Phayam sont des guesthouses proposant des bungalows bon marchés, juste à côté de la plage ou au beau milieu d’une nature luxuriante. Les prix des bungalows en bord de plage tournent autour des 300/400 Bahts.

Prenez votre temps et partez à la recherche de celui qui vous conviendra le mieux en terme d’ambiance et de prix.

Notre conseil, passer les premières nuits près de la jetée du port de Ko Phayam, cela vous laissera le temps de partir en repérage et de trouver la plage qui vous correspondra le mieux. Le renommé Sabai Sabai Bungalows, situé juste à gauche de la jetée, est un établissement très correct.

Récemment, Ko Phayam a vu naître ses premiers établissements haut de gamme, comme le King Paradise Resort sur Ao Yai (nom surprenant quand on connaît la place qu’occupe le roi dans la culture Thaïlandaise).

Dans le même standing, vous trouverez le PP. Land Eco Resort sur Ao Mea Mai, qui prétend être particulièrement respectueux de la nature. Les légumes sont cueillis dans le jardin biologique de l’hôtel et les activités proposées vont du yoga à la pratique de la pêche.

Comment se rendre sur Ko Phayam ?

Les bateaux de type ferry pour Ko Phayam partent de la ville de Ranong, près de la frontière birmane. Il y a habituellement deux bateaux par jour avec un départ le matin, généralement autour de 9 heures et un autre en début d’après-midi, vers 14 heures. Le trajet dure environ trois heures. Des vedettes rapides partent elles aussi du port de Ko Phayam et le voyage est bien entendu beaucoup plus rapide.

De Bangkok, le moyen le plus simple pour se rendre jusqu’à Ranong est de prendre un bus de nuit au départ de la gare routière sud de Bangkok. Les bus partent autour de 20 heures et vous arriverez à Ranong pour le bateau du matin.

Si vous manquez le bateau à Ranong, il n’y a aucune raison de désespérer. Ranong possède de nombreuses guesthouses à bas prix et la ville est assez intéressante pour y rester au moins une nuit.

Moyens de transport sur Ko Phayam

Il n’y a pas de voitures sur l’île. Le seul moyen de transport public, ce sont des motos taxi.

La meilleure façon d’explorer Ko Phayam, c’est de louer une moto car l’île est étonnamment grande. Les chemins en ciment se transformant vite en sentiers difficilement praticables, vous serez sûrement amené à laisser votre scooter, pour parcourir les derniers mètres à pied qui vous séparent de la plage recherchée.

Meilleure période pour venir à Ko Phayam

Just chilling on Ko Phayam. Photo: Rosita Juurinen.
Relax sur Ko Phayam, relax… Photo: Rosita Juurinen.

Ko Phayam est située dans la province de Ranong, qui est la plus pluvieuse de Thaïlande. Pendant la mousson, de mai à novembre, de fortes tempêtes balayent l’île. La plupart des guesthouses et des restaurants de Ko Phayam ferment leurs portes pendant cette période, voire même jusqu’à Noël.

La haute saison sur Ko Phayam est relativement courte et dure de mi-décembre à fin mars.

Bon à savoir

Il est encore rare d’avoir l’électricité 24 heures sur 24 dans les guesthouses de Ko Phayam (sauf pour les plus chères). En général, il y a de l’électricité de six heures du soir jusqu’à minuit. Certains endroits utilisent des panneaux solaires pour produire aussi de l’électricité pendant la journée. Pensez à prendre une lampe de poche avec vous.

La majorité des établissements possède le wifi, mais il ne fonctionnera généralement qu’en soirée.

Il n’y a pas des distributeurs automatiques sur Ko Phayam. Si vous êtes à court d’argent, vous pouvez utiliser votre carte de crédit pour en obtenir des espèces, à la superette à côté de la jetée ou au Hornbill Hut Resort à Ao Yai.

Quoi d’autre ?

Ko Surin has beautiful coral gardens.
Ko Surin has beautiful coral gardens.

À côté de Ko Phayam se trouve l’île très paisible de Ko Chang. Moins connue, elle est souvent appelée Ko Chang Noi (ou little Ko Chang), par opposition avec l’île de Ko Chang, bien plus grande, qui est située au sud de Bangkok dans le golfe du Siam, non loin de la frontière cambodgienne.

De Ko Phayam, vous pourrez également prendre une vedette rapide à destination des îles de Ko Surin, plus bel endroit de Thaïlande pour la pratique de la plongée.

Rosita Juurinen, habituée de la Thaïlande, a contribué à cette page. Ko Phayam est l’un de ses endroits préférés en Thaïlande.

NO COMMENTS

Leave a Reply